16 | 08 | 2018

Préparation de la migration vers le nouveau système


La reprise de l'existant de l'ancien système dans le nouveau système est une activité capitale.

Il s'agit d'examiner comment les objets utilisés dans l'ancien système (principalement les données, mais aussi les documents et les contenus gérés dans les systèmes de gestion de contenus) vont être transférés ou reconstitués dans le nouveau système.

Cette activité est cruciale et peut s'avérer extrêmement complexe.


 
 Les enjeux

Il arrive toujours un moment, lorsque l'on veut mettre en place un nouveau système informatique, où il est nécessaire de voir avec quels objets de départ (données, documents, contenus) ledit système sera initialisé.

La réponse à cette question consiste en un mix de deux solutions:

  • alimenter le nouveau système avec des objets (données, documents, contenus) gérés dans l'ancien système et
  • créer dans le nouveau système de nouveaux objets (qui n'existent pas dans l'ancien système)
    • soit au moyen d'algorithmes qui construisent, à partir d'objets gérés dans l'ancien système, les objets requis dans le nouveau système, 
    • soit au moyen d'algorithmes qui seront exécutés ex nihilo ou à partir de données extérieures.
 
 
Un travail à réaliser en amont, en cours et en aval du cycle de développement proprement dit  Ce travail comprend trois aspects:
  • en amont, et tôt dans le projet, l'identification des objets dont la reprise ou la création pourrait être délicate;
  • en cours de projet, des simulations sur les choix fonctionnels et leurs conséquences sur les données;
  • en aval, des traitements permettant de transformer des objets avec une perte minimale de sens.



En amont et tôt dans le projet

En amont si le nouveau système en un progiciel acquis sur le marché ou le plus tôt possible dans le projet (c'est-à-dire une fois le modèle conceptuel de données stabilisé) si le nouveau système est un développement spécifique, il est nécessaire que le maître de l'ouvrage mette en place une cellule spécifique composée d'utilisateurs et d'assistants pour:

  • faire l'inventaire des objets qui sont gérés dans l'ancien système,
  • examiner, avec le maître d'oeuvre, l'existence d'objets identiques dans le nouveau système,
  • pour les objets qui existent dans l'ancien système et non dans le nouveau, ou pour les objets qui existent dans le nouveau système mais qui n'existent pas dans l'ancien système, examiner l'impact sur la solution à mettre en place.

Il sera nécessaire d'inclure, au moment opportun, un acteur (ou groupe d'acteurs) qui aura pour mission de spécifier et développer les processus informatiques qui apporteront la solution technique à la problématique d'initialisation du nouveau système. L'acteur en question pourra venir de l'extérieur. Il existe, en effet, entreprises spécialisées dans les questions de reprises de l'existant d'un système informatique source dans un système informatique cible.



En cours de projet

L'acteur choisi pour traiter les questions de reprises de l'existant d'un système informatique source dans un système informatique cible concrétisera les processus d'initialisation du nouveau système par l'utilisation d'outils appropriés et par le développement de modules spécifiques.

Il rédigera également la procédure pour concrétiser et contrôler l'initialisation du nouveau système.



En aval du développement L'acteur choisi pour traiter les questions de reprises de l'existant du système informatique source dans le système informatique cible appliquera la procédure qu'il a rédigée pour initialiser le système cible et pour contrôler que tout se passe conformément 


Retour au schéma donnant la vision globale des activités à gérer pour mener à bien un projet TIC